• La sororité

     

    La sororité

    Des sœurs dans la même maison peut être synonyme de joies et de rires complices comme de disputes incessantes.

     

    Les relations entre sœurs sont loin d'être toujours sereines, pas toujours simples les relations entre sœurs

     

    Il existe différents types de soeurs

     

    La sœur rivale

    On passe forcément par là

    Cependant, il existe des femmes qui restent dans la rivalité. La sœur jalouse ne veut et ne peut pas grandir.

    Elle reste dans une position infantile.

     

     La sœur solidaire

    Celle qui grandit passe de la rivalité à la solidarité. La rivalité, c'est la sœur jalouse, haineuse de la petite sœur, qui se dispute. 

    La solidarité au contraire, c'est la sœur bienveillante, qui a dépassé tout ça. 

    Le monde n'existerait pas sans elle. C'est la solidarité féminine.

     

    La sœur qui domine l'autre

    On est dans un rapport de force comme chez les garçons. 

    C'est la sœur qui prend tout l'espace, qui domine, qui veut le pouvoir. Il s'agit souvent d'une aînée.

     

     L'aînée

    C'est la grande sœur. 

    Elle était fille unique, belle et voici qu'une autre personne arrive dans la famille, toute aussi belle et admirée par les parents. 

    L'aînée comprend alors que les parents sont des lâcheurs et que les hommes ne sont pas fidèles et notamment papa.

    Les aînées sont des femmes qui essuient les plâtres à cause de l'éducation des parents

    qui laissent faire davantage pour les autres enfants

     

    La petite dernière

    C'est une personne qui ne grandit jamais.

    Ce n'est pas la peine puisque tout le monde est là pour la dorloter.

     

    Il existe des sœurs indifférentes, notamment si elles ont un grand écart d'âge, s'il s'est passé quelque chose dans la famille...

     

    Avez-vous une soeur, dans quelle catégorie vous vous placeriez ?

    A vous de voir

    « Le bonheurHiver »

  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Octobre 2016 à 15:32

    j'ai eu 4 soeurs, la petite dernière a bien grandi quand même ; Il y a certainement eu des périodes de rivalité avec chacune, mais à l'heure actuelle, en tout cas, vis à vis de moi, ce sont des soeurs solidaires, pour celles qui restent. Je ne sais pas dans quelle case je placerai Françoise qui s'en est allée. Elle était solidaire, oui, mais aussi ambiguë...

    Nous sommes toutes différentes, avec chacune nos qualités et nos défauts. je t'embrasse.

    2
    Samedi 22 Octobre 2016 à 15:58

    Et oui les positions ne sont pas figées et heureusement

    et de plus comme tu dis il peut y avoir plus ou moins d'ambiguïté 

    ça me donne l'occasion de réfléchir à la question

    Bisous

     

    3
    Mardi 15 Novembre 2016 à 11:28

    Je n'ai pas eu de sœur et ça m'a bien manqué.

    Mais j'ai eu deux frères merveilleux qui ayant dix ans de plus que moi m'ont toujours protégée.

    Heureusement il y a eu des cousines de mon âge avec qui j'ai pu partager de bons moments.

    Maintenant j'ai des amies qui sont comme des sœurs et tu en fais partie ma petite Zoé.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :